Les Permis et formations que nous proposons :

Permis Automobile (B)

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION :

L'objectif général est d'amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire et savoir-devenir.

Sa finalité : Etre capable de réussir l’examen du permis B

Ce programme se veut une vue d'ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu'un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.
Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l'obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage

LE PROGRAMME DE FORMATION

Compétences et sous-compétences à acquérir

Maitriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul :

Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures.

Entrer, s'installer au poste de conduite et en sortir.

Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.

Démarrer et s'arrêter.

Doser l'accélération et le freinage à diverses allures.

Utiliser la boîte de vitesses.

Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire.

Regarder autour de soi et avertir.

Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.

Appréhender la route et circuler dans des conditions normales :

Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.

Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.

Adapter l'allure aux situations.

Tourner à droite et à gauche en agglomération.    

Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.

Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.

S'arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.

Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers :

Evaluer et maintenir les distances de sécurité.     

Croiser, dépasser, être dépassé.

Passer des virages et conduire en déclivité.

Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie.

S'insérer, circuler et sortir d'une voie rapide.

Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.

Conduire quand l'adhérence et la visibilité sont réduites.

Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique :

Suivre un itinéraire de manière autonome.

Préparer et effectuer un voyage long distance en autonomie.

Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer.

Connaître les comportements à adopter en cas d'accident : protéger, alerter, secourir.

Faire l'expérience des aides à la conduite du véhicule (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation...).

Avoir des notions sur l'entretien, le dépannage et les situations d'urgence.

Pratiquer l'éco conduite

PUBLIC VISE & PREREQUIS

Être âgé de 17 ans au moment de la constitution du dossier, Être titulaire de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière 2 ou de l’Attestation de Sécurité Routière pour les personnes qui ont atteint l'âge de 16 ans à compter du 1er janvier 2004

RESULTATS ATTENDUS

Etre capable de réussir l’examen du permis B

ENCADREMENT

Enseignant de la conduite titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité

MOYENS PEDAGOGIQUES & TECHNIQUES

Livret de suivi de formation, fiche de suivi, livre de code, accès à une plateforme de révision de code en ligne, véhicule récent (moins de 24 mois), interlocuteur dédié pour le suivi administratif et la planification de la formation.

METHODES PEDAGOGIQUES

Pédagogie adapté à la formation pour adulte, ludique et participative. Alternance de théorie et de pratique.

EVALUATION DE LA FORMATION

Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent le stagiaire dans l'acquisition des compétences. Elles détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l'élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.
Pour chacun des objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d'apprécier les éléments à faire progresser.

Feuille d’émargement pour suivre l’assiduité des stagiaires

L’évaluation sur le déroulement de l’action (mesure de la satisfaction globale des stagiaires sur l’organisation, les qualités pédagogiques du formateur, les méthodes et supports utilisés…)

SANCTION DE LA FORMATION

Attestation de formation

Permis B

Conduite Accompagnée (AAC)

La conduite accompagnée (AAC) est la formation incontournable pour les jeunes dès 15 ans. Cette approche pédagogique permet d'acquérir une solide expérience de conduite avant d'obtenir le permis de conduire (permis B).
Dès le code réussi, la formation pratique ne peut pas être inférieure à 20 heures de cours de conduite en auto-école, ou 13 heures pour les véhicules équipés d'une boîte de vitesses automatique.
Ensuite, pendant une période de minimum un an et de maximum 3 ans, l'élève doit conduire au minimum 3000 kms avec un accompagnateur.

Permis Remorque BE

PROGRAMME DE LA FORMATION BE

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

L'objectif général est d'amener tout automobiliste t à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir

Etre capable de réussir l’examen du permis BE

LE PROGRAMME DE LA FORMATION

La conduite d'un ensemble de véhicules présente de réelles spécificités qu'il faut être en mesure de maîtriser correctement.
Ce programme se veut une vue d'ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu'un conducteur, responsable et autonome, doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres usagers en danger.

La conduite d'un ensemble de véhicules présente de réelles spécificités qu'il faut être en mesure de maîtriser correctement.
Ce programme est une vue d'ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu'un conducteur, responsable et autonome, doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres usagers en danger.

Compétences et sous-compétences à acquérir

Effectuer les vérifications courantes de sécurité et maîtriser l’ensemble de véhicules dans un trafic faible ou nul

La mécanique et le fonctionnement de l’ensemble de véhicules

Les organes de commande

Les vérifications de l’état de l’ensemble de véhicules

La conduite et les manœuvres avec l’ensemble de véhicules

L’attelage et le dételage de l’ensemble de véhicules


Appréhender la route en fonction du gabarit de l’ensemble de véhicules et circuler dans des conditions normales

La signalisation spécifique à l’ensemble de véhicules

Les règles de placement

La compréhension des risques


Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

La compréhension de la nécessité de partager la route avec d’autres usagers

Les distances de sécurité, de freinage et d’arrêt

L’adaptation de la vitesse

La conduite dans des conditions atmosphériques dégradées


Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

L’anticipation et l’analyse autonome des situations de conduite

Le comportement en cas de panne ou d’accident

Les impacts écologiques liés à la conduite

PUBLIC VISE & PREREQUIS

Etre apte sur le plan médical, savoir lire et écrire le français.                                                               Etre titulaire du permis B en cours de validité.

RESULTATS ATTENDUS

Etre capable de réussir l’examen du permis BE

ENCADREMENT

Enseignant de la conduite titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité

MOYENS PEDAGOGIQUES & TECHNIQUES

Cours théoriques et pratiques dispensés par moniteurs.

Livret d’apprentissage et fiches de suivi de l’élève.

Enseignement sur piste et sur la route, sur des véhicules à double commandes pour la conduite avec des remorques en conformité avec la formation dispensée.

EVALUATION DE LA FORMATION

Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent le stagiaire dans l'acquisition des compétences. Elles détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l'élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.
Pour chacun des objectifs du programme, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d'apprécier les éléments à faire progresser.

Feuille d’émargement pour suivre l’assiduité des stagiaires

L’évaluation sur le déroulement de l’action (mesure de la satisfaction globale des stagiaires sur l’organisation, les qualités pédagogiques du formateur, les méthodes et supports utilisés…)

Evaluation finale par un inspecteur du permis de conduire dans le cadre de l’examen

SANCTION DE LA FORMATION

Attestation de formation

Permis BE

Permis AM (Ex BSR)

La catégorie AM du permis de conduire est obtenu en suivant la formation BSR de 8 heures. Son obtention est obligatoire pour conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger à moteur à partir de 14 ans.
L'obtention de l'ASR ou de l'ASSR de 1er ou de 2ème niveau (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) est exigée pour valider la partie théorique.

Permis A1 (125 cm3)

Le permis A1 est accessible dès l'âge de 16 ans et permet la conduite d’une cylindrée inférieure à 125cm3, d’une puissance inférieure à 15 ch et d’un rapport poids/puissance inférieur à 0,1 KW/kg.
Il nécessite de passer l'examen du code de la route et d'effectuer une formation minimale de 8 heures de leçons hors circulation (plateau) et 12 heures de leçon en circulation.

PERMIS A1,A2

Programme de formation à la catégorie A2 du permis de conduire

  1. Préambule

Depuis le 2 juin 2016, la catégorie du permis A2 est destinée à tous les conducteurs de motocyclettes, dès 18 ans,  avec ou sans side-car, d’une puissance n’excédant pas 35 kW et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg. Ces motocyclettes ne doivent pas être issues d'un modèle développant plus de 70kW.

  1. Les enjeux de la formation préparatoire au permis de conduire

La dimension sociale de l’usage de la motocyclette au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique de déplacement pour les études, le travail, etc. Les conducteurs de motocyclette sont largement surexposés pour ce qui est du risque routier. L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit être poursuivi.

L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire et savoir-devenir.

Lieux de Formation:

Pistes de formation sur Chemillé ou sur Cholet

  1. Les pré-requis

    • avoir 18 ans minimum ;
    • Etre titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière 2è niveau (ASSR 2) ou de l’attestation de sécurité routière (ASR).

  1. Le public visé

Tous publics

  1. La durée de la formation

20 heures (minimum légal obligatoire)

  1. Le programme  de la formation

    • une évaluation de départ afin de déterminer le nombre d’heures moyen et le coût de la formation
    • une formation théorique : préparation à l’épreuve théorique générale (ETG) par des cours de code sur les thèmes :
      • dispositions légales en matière de circulation routière
      • le conducteur
      • la route
      • les autres usagers de la route
      • réglementation générale et divers
      • précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule
      • éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite
      • équipements de sécurité des véhicules
      • règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement

Une formation pratique comprenant mise en situation et théorie de la conduite  avec le programme suivant :

Programme de formation détaillé

Compétences générales

Compétences

1. Maîtriser le maniement de la moto à vitesse réduite et à vitesse plus élevée hors circulation

Formation avec un enseignant de la conduite diplômé.

  • Connaître et adopter les comportements sécuritaires en matière d’équipement du motard
  • Connaître la conception de la moto, ses principaux organes, les principales commandes et le tableau de bord
  • Maîtriser et déplacer la machine sans l’aide du moteur 
  • Adopter un comportement sécuritaire sur la machine, descendre de la machine en sécurité
  • Démarrer et s’arrêter en toutes circonstances
  • Monter et rétrograder les rapports de vitesse
  • Maîtriser la réalisation d’un freinage
  • Connaître les incidences du regard sur la trajectoire et la stabilité
  • Tenir l’équilibre, maintenir la stabilité et guider la moto (sans et avec passager)
  • Maîtriser l’utilisation de l’embrayage
  • Maîtriser les techniques d’inclinaison
  • Réaliser un freinage d’urgence

2. Appréhender la route et circuler dans les conditions normales.

Formation avec un enseignant de la conduite diplômé.

  • Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte
  • Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation
  • Adapter l’allure aux situations
  • Etre en mesure de s’arrêter ou stationner et repartir en sécurité
  • Tourner à droite et à gauche
  • Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité
  • Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire

3. Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers.

Formation avec un enseignant de la conduite diplômé.

  • Evaluer et maintenir les distances de sécurité
  • Croiser, dépasser et être dépassé
  • Négocier les virages de la façon la plus sécurisante
  • Communiquer avec les autres usagers
  • Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie
  • Connaître la particularité des véhicules lourds et savoir se rendre visible
  • S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide
  • Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense
  • Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites

4. Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

Formation avec un enseignant de la conduite diplômé.

  • Suivre un itinéraire de manière autonome
  • Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie
  • Connaître les principaux facteurs de risque, ceux plus spécifique à la conduite des motocyclettes et les recommandations à appliquer
  • Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir
  • Faire l’expérience des aides à la conduite des véhicules
  • Avoir des notions sur l’entretien le dépannage et les situations d’urgence
  • Pratiquer l’éco conduite

  1. Les épreuves d’examen

L’épreuve théorique générale

L’épreuve se déroule dans un centre d’examen géré par un opérateur privé agréé, l’école de conduite se charge de la prise de rendez-vous pour l’examen.

L’épreuve se passe sur une tablette en individuel, c’est une épreuve de type questionnaire à choix multiple (QCM).

Les candidats sont reçus à l’examen à partir de 35 bonnes réponses sur 40 questions.

L’épreuve pratique comprend deux phases : 

  • Une épreuve hors circulation de 15 minutes qui comprend une vérification du véhicule, un test de maniabilité (maîtrise de la moto sans l'aide du moteur, à allure lente et à allure normale) et un test oral qui aborde trois thèmes : le motard et sa moto, le motard et les autres, le motard et sa formation ; ainsi qu'une interrogation sur la réglementation et sur la signalisation spécifique aux deux-roues motorisés.
  • Une épreuve en circulation de 30 minutes si la première épreuve s’est conclue positivement, qui explore huit domaines de compétence : utiliser les commandes, prendre l'information, analyser et décider, communiquer, diriger son véhicule, adapter son allure, utiliser la chaussée et maintenir les espaces de sécurité. Un enseignant de la conduite titulaire d’une autorisation d’enseigner mention 2 roues accompagne les élèves à chaque examen.

Passerelle Permis A2 vers Permis A

Passerelle A2 - AFORMATION

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

L'objectif général est d'amener tout automobiliste t à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir

Etre autorisé à conduire un véhicule de la catégorie A du permis de conduire

DUREE DE LA FORMATION : 7 heures de formation

LIEU DE LA FORMATION : CHEMILLE ou CHOLET

TARIF : entre 200€ et 280€ suivant le nombre de participants

DATES : Nous consulter

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION POUR LE PASSAGE DE LA CATÉGORIE A2 DU PERMIS DE CONDUIRE À LA CATÉGORIE A

Cette formation est réalisée sous la présence constante et effective de l'enseignant titulaire de l'autorisation d'enseigner la conduite des motocyclettes.

Elle s'inscrit dans une démarche « postpermis » et a notamment pour objectifs :

― d'amener à la compréhension d'apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;

― de comprendre l'utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;

― de travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action, dans le cadre d'un audit de conduite.

Séquence 1. ― Théorie (durée : 2 heures)

Présentation. Explications et échanges sur les thèmes suivants : accidentalité, détectabilité, vitesse, conduite et produits psychoactifs.

Présentation : l'(es) élève(s) est (sont) amené(s) à s'exprimer sur leurs pratiques et expériences de la conduite moto, sous forme d'un tour de table en cas de formation collective, à partir des éléments suivants : type de permis détenu(s) et année(s) d'obtention, nombre de kilomètres parcourus par an, type de motocyclette(s) utilisée(s), perception des dangers de la route, attentes à l'égard du stage...

Accidentalité, vitesse, détectabilité :

Présentation, par l'enseignant, des statistiques globales de l'accidentalité routière et de celles spécifiques à la conduite des motocyclettes.

Sensibilisation aux risques spécifiques à la conduite des motocyclettes et aux quatre principaux cas d'accidents impliquant les motocyclettes.

Explication et échanges sur les comportements par rapport au phénomène vitesse :

― vitesse et perception visuelle ;

― vitesse et trajectoire : regard, freinage, maintien de l'allure et accélération ;

― vitesse et conséquences sur l'équilibre, la force centrifuge, le freinage, l'adhérence.

Explication et échanges sur les raisons du caractère indispensable du port des équipements de protection pour la sécurité et sur les conséquences, pour l'intégrité physique du motard, de l'absence d'équipement ou d'un équipement inadapté en cas d'accident et/ou de chute.

Conduite et produits psychoactifs :

Statistiques : lien entre produits psychoactifs (notamment alcool, drogues et médicaments) et accidentalité routière.

Explications et échanges sur les effets psychologiques et physiologiques des produits psychoactifs dans le cadre de la conduite.

Les sanctions.
 

Séquence 2. ― Maniabilité hors circulation (durée : 2 heures)

(Durant cette séquence, chaque élève dispose d'une motocyclette).

L'objectif de cette séquence n'est pas de reproduire les exercices exigés lors de la formation en vue de l'obtention du permis de conduire de la catégorie A2.

Il s'agit de s'adapter à un nouveau véhicule (puissance accrue, poids, réactions modifiées à l'accélération et au freinage...) et surtout de démontrer la nécessité d'anticiper et d'adapter son comportement pour éviter la gestion de situations dangereuses. La réalisation des exercices est laissée au choix du formateur, à partir des thématiques listées ci-dessous ; ces exercices peuvent être réalisés avec un passager.

Explications et travail sur les situations de changements de direction à droite et à gauche :

― mouvements et positionnements du regard ;

― mouvements et positionnements de la tête et du corps ;

― comprendre l'utilité du slalom au regard de la réalité des situations rencontrées en circulation et réalisation d'exercices.

Explications et travail sur le freinage :

― utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon dissociée ;

― utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon concomitante ;

― explications sur le transfert des masses ;

― comment s'arrêter et repartir en courbe.

Explications et travail sur les techniques d'inclinaison :

― réalisation d'exercices sur l'inclinaison de la machine : travail du guidon, des pieds et des genoux.

Séquence 3. ― Circulation et clôture de la formation (durée : 3 heures)

Circulation :

L'objectif de cette séquence est de réaliser un audit de la conduite du ou des élèves, principalement axé sur la perception, l'analyse, la prise de décision et l'action.

― la séquence de circulation s'effectue avec un maximum de quatre élèves ;

― dans le véhicule suiveur prennent place l'enseignant, installé au poste de conduite, en liaison radio avec l'élève conducteur de la motocyclette ainsi que, le cas échéant, au maximum trois autres élèves en situation d'écoute pédagogique ;

― chaque élève effectue 30 minutes au minimum de conduite, à l'issue desquelles 10 minutes sont consacrées au débriefing.

Le bilan comprend :

― le ressenti de l'élève sur sa prestation ;

― dans le cas d'une formation collective, un échange avec les autres élèves sur ce qu'ils ont perçu de la prestation ;

― un bilan de cette prestation, réalisé par l'enseignant de la conduite, selon toute méthode à sa convenance, accompagné d'explications et de conseils en lien avec la conduite de motocyclettes d'une puissance supérieure à 35 kW ;
 

Clôture de la formation (20 minutes), échanges et bilan de la journée de formation (sous forme d'un tour de table en cas de formation collective).

PUBLIC VISE & PREREQUIS

  • Etre titulaire du permis A2 en cours de validité depuis 24 mois.

RESULTATS ATTENDUS

  • Attestation de formation

ENCADREMENT

  • Enseignant de la conduite titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité

MOYENS PEDAGOGIQUES & TECHNIQUES

  • Cours théoriques et pratiques.
  • La formation est dispensée sur un véhicule de la catégorie MTT2
  • Sur piste et sur la route.

EVALUATION DE LA FORMATION

  • Evaluation continue par le formateur

SANCTION DE LA FORMATION

  • A l'issue de la formation, l’école de conduite délivre une attestation de suivi permettant la régularisation du permis A2 en permis A auprès du service ANTS.